DiversSanté

Des conseils pratiques pour combattre les courbatures

Suite à des séances intenses de sport ou d’autres activités physiques, notre corps est souvent soumis à des douleurs musculaires ou ce qu’on appelle courbature. La plupart du temps, ces douleurs nous empêchent de bien nous sentir dans notre peau. Et c’est justement la raison pour laquelle nous avons décidé de vous partager quelques astuces pour les faire passer plus rapidement. On fait le point ? 

Prévenir pour ne pas combattre

Les courbatures étant définies par des micro-déchirures au niveau des muscles, la manière la plus simple de les éviter consiste donc à les prévenir. Mais comment s’y prendre ? Tout d’abord, il est important que vous connaissiez vos limites en matière de sport et d’activité physique. C’est très important : si vous respectez vos limites, le risque de lésions musculaires est exclu. Essayez donc d’adapter le volume et la durée de votre activité physique de manière à ne pas trop solliciter votre corps.

Entreprendre de petits exercices faciles et légers

Selon une étude publiée dans la revue Sports Medicine, le meilleur traitement des courbatures implique le recours à une stimulation douce des muscles. Cela permet d’améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée et de bien orienter les nouvelles fibres nécessaires à la guérison. Cela suppose un ou plusieurs exercices très légers pour détendre les muscles. Il peut s’agir d’une promenade ou d’un léger exercice d’aérobic. 

Surveiller son régime alimentaire

Aussi bizarre qu’il soit, les aliments peuvent également vous aider à combattre les courbatures. Ainsi, lorsque vous ressentez des douleurs musculaires, le mieux est de préférer les aliments riches en polyphénols comme les lentilles, les haricots, le soja, les oignons ou les tomates. Les aliments riches en taurine vous aideront indubitablement à récupérer plus rapidement après des séances d’entraînement intenses. Ces denrées incluent généralement la viande de poulet, de porc, les œufs et les produits laitiers. Évitez à tout prix l’eau sucrée, car, contrairement à ce que l’on pense, elle n’a aucune vertu curative, antioxydante ou anti-inflammatoire.